À table !

PROJET « A TABLE » / Court aperçu des ateliers de l’année 2017 de Marie Delaruelle via Vimeo.

Le projet À table ! est né d’une première rencontre avec notre association et le centre Socio Culturel Sud Rocade Barbière suite à une résidence de création d’un spectacle du Collectif, puis des ateliers d’éveil menés auprès des publics  (membres, personnel, bénévoles, habitants…)  fréquentant le Centre Socio Culturel.
Le projet répond a plusieurs constats. Il se construit pour apporter des solutions en s’adaptant :

– isolement des habitants par rapport à l’extérieur du quartier,
– absence de vie culturelle,
– précarité et solitude liée au logement et au manque de travail,
– manque d’outil et de confiance en soi pour entreprendre des démarches, des initiatives. 

Par ce projet nous voudrions proposer des actions intégrant les différentes générations, leurs questionnements, leurs désirs pour qu’ils participent activement en tant que citoyens dans leur quartier et au-delà et qu’ils deviennent des acteurs de leur vie et non des consommateurs, qu’ils soient curieux et intéressés par l’autre, qu’un lien social se développe à partir d’une activité où l’artistique (l’imaginaire) et le culturel (histoire, mémoire, savoir propre à chacun) accompagnent et nourrissent le mieux vivre ensemble.
Dans le cadre des actions du centre social, le projet appelé : « À Table ! » propose des situations d’échange et d’écoute, intégrant le vécu personnel à partir de situations quotidiennes et théâtralisées.
Le projet vise aussi à concerner les jeunes, qu’ils adhèrent au projet et qu’ils deviennent acteurs en étant des relais du quartier où ils vivent.
Les différentes matières abordées dans les ateliers artistiques contribuent à l’épanouissement de la personne dans ses activités quotidiennes, ce qui lui permet de modifier sa relation avec son entourage, sa famille et renforce la notion de citoyenneté dans la société.

– Proposer des activités dans des lieux identifiés et référents du quartier, le Centre Socio-Culturel permettra dans un second temps, d’investir d’autres espaces de vie du quartier et à l’extérieur du quartier (places, marché, site divers).
– Pour être cohérent avec les demandes et les objectifs, le projet doit s’inscrire dans la durée (3 ans et plus…).
– Le projet du Centre Social a pour axe l’accès à la culture, de fait notre action rentre dans le cadre de cet axe qui favorise et stimule la participation des habitants dans la réalisation d’un projet culturel, inscrit dans une stratégie globale. La dynamique et la pérennité de l’action  apporteront une visibilité culturelle au quartier en le rendant plus attractif aux publics extérieurs qui n’y viennent jamais. Cette action vise à changer positivement l’image de ce quartier.

L’action « À Table ! » consiste à proposer à des personnes qui fréquentent le Centre Social, des ateliers mettant en jeu des situations de la vie quotidienne.Ces ateliers aborderont un travail sur le corps, le son, le rapport à l’objet, la marionnette, la voix, matières exploitées
ensuite à table à partir de situations, de textes. La table est un espace, un lieu de débat, de convivialité, permettant de créer du lien, de poser les mots, de débattre, d’échanger et de partager des savoirs et des pratiques. Le choix de la table permet, à partir d’un espace familier où l’on mange, discute, débat, se réunit, d’aborder et de développer des situations ordinaires, qui deviendront extraordinaires, grâce au processus de création. Lucia Carbone et Yvon Bayer animeront des ateliers hebdomadaires et réguliers auprès de groupes mixtes (âge, sexe ).
Nous plaçons les personnes au centre de notre démarche, en misant sur l’interactivité et les processus participatifs ainsi qu’en explorant différentes formes de représentations artistiques et culturelles accessible pour tous.
L’atelier hebdomadaire permet de développer des pratiques artistiques, d’éveiller et de renforcer ses capacités tant imaginative que physique, de gagner de la confiance en soi, de développer la solidarité et l’engagement dans le groupe.

Au travers d’une approche humaine et artistique, nous les poussons à se mobiliser intellectuellement et physiquement par rapport à leur vie dans leur quartier. Nous avons proposé aux participants de créer un groupe d’intervention artistique qu’ils ont nommé « les Urbanologues ». Ce groupe est une opportunité pour eux de se fédérer et de transformer petit à petit leur façon de s’inscrire dans leur quartier. Ainsi leur rêves et constats sont devenus les sujets de saynètes que nous jouons lors d’événements organisés par exemple par la mairie ou le centre socio-culturel et nous-mêmes (marché de quartier, fêtes des associations, fête du centre socio-culturel, interventions dans les quartiers, etc.).

En plus des séance hebdomadaires et des actions dans le quartier nous invitons des collègues de notre réseaux « Voyages du Geste », Patrizia d’Antona de Palerme et Karim Dakroud de Beyrouth, de venir proposer des stages/rencontre/échanges plusieurs fois dans l’année. C’est un moment important d’échange car Patrizia et Karim travaille également dans leur pays avec des groupes de personnes en difficultés. Et l’échange entre pays permet d’enrichir et nourrir les expériences en vue de les faire évoluer.

Nos objectifs :
– Renforcer l’autonomie, la confiance en soi, l’expression verbale qui permet une meilleure compréhension vis à vis d’autrui.
– Ouvrir et permettre aux personnes ne résidant pas dans le quartier Sud Rocade-Barbière (personnes de l’intra-muros, autre public, etc) de s’intégrer dans le groupe de travail et dans les activités du centre socio-culturel pour continuer de favoriser le lien entre des milieux socioculturels différents et qui n’ont pas assez d’occasions de se rencontrer.
– Valoriser la diversité des cultures dans un souci d’intégration de la population des quartiers.
– Favoriser l’accueil et les échanges entre les populations intra et extra muros afin de modifier le regard et les idées que l’ont portent sur ces quartiers.
– Création d’un groupe d’intervention artistique (les Urbanologues) où les participants pourront s’exprimer, proposer, s’engager pour donner vie au quartier en rassemblant des personnes de tous âges et de toutes cultures. Interventions préparées ou spontanées aux pieds d’immeubles, dans des espaces communs, lors d’évènements.
– Développer des activités mixtes et inter-générationnelles pour favoriser la communication et le dialogue, responsabiliser chacun pour lutter contre l’isolement et le communautarisme.
– Proposer des réalisations à partir d’histoires des gens du quartier, organiser des rencontres pour construire et restituer une mémoire du quartier, des gens.

En collaborant avec nos partenaires étrangers nous proposons une ouverture sur d’autres populations, d’autres espaces de vie pour sortir de son quotidien et se confronter à d’autres réalités, pour ouvrir nos espaces de réflexions et d’actions.

En ce qui concerne la poursuite du projet en 2018 :
Nous allons continuer les ateliers de deux heures le lundi matin avec le groupe et nous mettons en place un dimanche par mois où nous mènerons un atelier la journée, de 10h à 17h, ce qui permettra de développer des activités et construire des réalisations théâtralisées. (Qui ne sont pas possible dans le temps court du lundi matin).
Nous allons également cette année nous rendre, une semaine en novembre, avec le groupe à Palerme, dans le cadre d’un échange avec le groupe de femme avec lequel travaille notre partenaire Palermitaine Patrizia d’Antona. Le groupe de Palerme viendra en octobre à Avignon.
Nous interviendrons à plusieurs reprises ( lors du Festival C’est pas du Luxe à Avignon en septembre , lors de la fête de quartier au Clos de la Murette à Avignon, à Palerme lors d’une présentation publique…etc) avec le groupe « Les Urbanologues » groupe de déambulation et d’intervention urbain.